36 zéros

by on 29 mai 2017

Jeudi dernier, j’ai fait une expérience un peu particulière : un saut en parachute à Lille. Et je dois dire que je me suis éclaté comme rarement ! Vous vous attendez probablement à ce que je vous détaille ce que j’ai ressenti là-haut, mais comme j’aime aller à contre-courant, je ne le ferai pas : pour commencer, je trouve qu’il y a déjà bien assez de blogueurs qui ont raconté leur propre aventure sur le sujet ; et ensuite, ce qui m’a le plus marqué est arrivé après ce baptême. Car cette expérience m’a encouragé à m’intéresser à la gravité. Et cette dernière est assez surprenante, en réalité ! C’est une force qui est pour nous une constante : nous y sommes assujettis depuis notre naissance, et elle détermine notre vie jusqu’à notre mort. C’est elle qui nous visse sur le plancher de vaches et c’est elle encore qui a constitué notre planète et l’univers dans son ensemble. Clairement, c’est une force qui, pour tout le monde, est excessivement forte. Les savants la désignent en fait comme le ciment de l’univers. Et pourtant, en vérité, c’est une force bien faible, mesurée aux autres. Un aimant permet de s’en rendre compte : un simple aimant peut suffire à soulever une boîte de fer, et donc, à supplanter la gravité exercée par toute la planète ! Un aimant insignifiant peut supplanter la gravité d’une Terre de 6 quadrillions de kg ! C’est que la force électromagnétique est infiniment plus forte que la gravité, en réalité : un sextillion de fois plus puissante ! Il y a quatre forces fondamentales qui permettent d’interpréter tous les phénomènes aperçus dans l’univers, et la force gravitationnelle est de loin la plus faible d’entre elles. Et pour ma part, je dois dire que ça ébranle considérablement le regard qu’on peut porter sur l’univers ! Au passage, voilà le site où j’ai trouvé mon saut en chute libre, si vous n’avez jamais encore tenté… C’est vraiment un must, si vous êtes un fondu d’adrénaline comme moi ! Suivez le lien pour en savoir plus sur ce baptême en parachute.